Renoncement aux soins

Actes du colloque du 22 novembre 2011, à Paris — Sous la direction de Bénédicte Boisguerin

Couverture renoncement aux soinsLa notion de renoncement à des soins pour raisons financières est souvent utilisée pour mesurer les inégalités d’accès aux soins, dont la réduction est une priorité de santé publique. Elle est complémentaire d’autres approches des mesures des inégalités d’accès aux soins basées sur les consommations effectives. La Direction de la sécurité sociale (DSS) et la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) ont souhaité explorer cette notion de renoncement aux soins, afin de bien mesurer le phénomène et de mieux comprendre ce qu’il recouvre, d’en connaître les déterminants, et de réfléchir au rôle des politiques publiques pour en limiter l’ampleur.

Plusieurs travaux de recherche ont été présentés lors du colloque « Renoncement aux soins » qui s’est tenu à Paris le 22 novembre 2011. La présentation de ces travaux a été suivie par une table ronde donnant la parole aux différents acteurs du système de soins (assureurs, professionnels de santé, patients, associations…) autour d’un débat sur la question suivante : « Comment mieux garantir l’accessibilité financière aux soins ? »

L’objet de ce recueil est de retranscrire les différents exposés de ce colloque ainsi que les débats qui les ont suivis.

Ouvrage disponible

pdf Le renoncement aux soins Téléchargement (2.7 Mo)


ISBN : 978-2-11-097357
Parution : mars 2012

Sommaire


- Introduction

Le renoncement aux soins pour raisons financières : données, mesures, éclairages internationaux
- Le renoncement aux soins pour raisons financières, une approche économique
Paul Dourgnon (maître de recherche, IRDES)
Accès financier aux soins de santé : enseignements et limitations des comparaisons internationales
Gaétan Lafortune et Marion Devaux (division de la santé, OCDE)
- Échanges avec la salle

Que veut dire renoncer à des soins ?
- Le renoncement aux soins pour raisons financières dans l’agglomération parisienne. Déterminants sociaux et évolution entre 2005 et 2010 dans la cohorte SIRS
docteur Pierre Chauvin (directeur de recherche, INSERM)
- Le renoncement aux soins : des parcours de soins sous contraintes ou une forme d’émancipation ?
docteur Caroline Desprès (chercheure associée, IRDES)
- Renoncement à des soins et précarité
Philippe Warin (directeur de recherche au CNRS, PACTE/Odenore-Sciences-Po. Grenoble)
- Échanges avec la salle

Les politiques publiques face au renoncement aux soins
- Reste à charge des personnes bénéficiant de la cmuc en 2010
Pauline Ricci (CNAMTS) et Léopold Gilles (CRÉDOC)
- Éléments du rapport d’évaluation de la CMU
Jean-François Chadelat (directeur du fonds de financement de la protection complémentaire de la couverture universelle du risque maladie [Fonds CMU])
- Mesure de l’accessibilité financière des soins
Marie Reynaud (haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie)
- Échanges avec la salle

Comment mieux garantir l’accessibilité financière des soins ?
- Intervention de Mathilde Lignot-Leloup, directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins, CNAMTS
- Agnès Bocognano, directrice déléguée santé, Fédération nationale de la mutualité française (FNMF)
- Chantal Deschamps, administratrice, CISS
- Docteur Jean-François Corty, directeur de la mission France-médecins du monde
- Docteur Rolland L’Herron, président de la confédération nationale des syndicats dentaires
- Clôture