Vivre avec des difficultés d’audition

Répercussion sur les activités quotidiennes, l’insertion et la participation sociale

Vivre avec des difficultés d'audition {PNG} D’après l’enquête Handicap-Santé, 10 millions de personnes rencontrent des problèmes d’audition en 2008 en France. Pour 5,4 millions de personnes, ces limitations auditives, considérées comme allant de moyennes à totales, sont susceptibles d’avoir des répercussions sur leur vie quotidienne. Parmi elles, 360 000 ont des limitations très graves à totales puisqu’elles sont dans l’incapacité de suivre une conversation à plusieurs.

Les difficultés auditives sont plus fréquentes en vieillissant. Après 50 ans, une personne sur trois en déclare et plus d’une sur deux après 80 ans.

46 % des personnes ayant des difficultés auditives moyennes à totales sont atteintes d’autres limitations (motrices, visuelles, intellectuelles, psychiques ou cognitives) contre 20 % de l’ensemble de la population. Elles sont ainsi davantage exposées à des restrictions dans les activités de la vie quotidienne. Près du tiers des personnes ayant des problèmes auditifs se font aider par leur entourage ou des professionnels pour des actes de la vie courante. Seules un cinquième des personnes ayant des difficultés moyennes à totales portent un appareil auditif.

La participation à la vie sociale n’est affectée que pour les personnes ayant les limitations auditives les plus importantes. Les personnes ayant des limitations très graves ou totales vivent moins souvent en couple et sont moins souvent en emploi. Les rencontres avec la famille et les amis restent néanmoins aussi fréquentes que dans l’ensemble de la population.

Référence : Laurence Haeusler, Bénédicte Mordier, 2014, « Vivre avec des difficultés d’audition », Dossiers Solidarité Santé n°52, Drees, Février.

Mots-clefs : Limitations auditives, handicap, audition, limitations fonctionnelles, handicap sensoriel, incapacité, invalidité