Les formations et les métiers de la petite enfance

Quels points communs pour accompagner les changements de structure des jeunes enfants ?

Cette étude porte sur la formation des professionnels peu qualifiés en charge des enfants de 0 à 6 ans : assistant(e)s maternel(le)s, assistants familiaux, auxiliaires de puériculture, agents titulaires du CAP petite enfance travaillant en crèche, animateurs de centre de loisir et agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

En s’appuyant sur l’examen des référentiels d’activités et de compétences qui définissent les contenus des formations, elle met en lumière l’existence d’un socle commun de connaissances et de pratiques dans les lieux d’accueil et d’éducation.

Les entretiens réalisés auprès d’une cinquantaine de professionnels conduisent néanmoins à identifier quatre univers professionnels assez différenciés qui offrent peu d’occasions de mobilité et de passerelles entre les structures. La prise en compte des expériences et des aspirations individuelles, combinée à une démarche de formation continue, peuvent à cet égard favoriser les évolutions professionnelles et faciliter pour les jeunes enfants une meilleure transition d’un secteur à l’autre.

Référence : Bénédicte Galtier, 2013, « Les formations et les métiers de la petite enfance », Dossiers Solidarité Santé n° 48, Drees, novembre

Mots-clefs : professions sociales, petite enfance, assistante maternelle, auxiliaire de puériculture, animateur de centre de loisir, agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), crèche
maternelle, formation du social