Accessibilité de l’offre en établissements d’hébergement pour personnes âgées : enjeux territoriaux

Accessibilité d'une personne âgée à un EHPA de tout type {GIF}À la fin de l’année 2007, 1,12 million de personnes âgées peuvent être considérées comme dépendantes. Parmi elles, 42 % vivent en établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA). Bien que la DREES ait déjà montré combien la situation géographique de l’établissement est déterminante dans le choix des résidents, peu d’études s’intéressent à la localisation de ces établissements et leur accessibilité.

L’accessibilité géographique est au coeur de ce dossier, qui apporte des éclairages complémentaires sur l’enquête menée auprès des établissements concernant l’année 2007 (dite « EHPA 2007 »). Ainsi, le premier article analyse l’accessibilité géographique théorique aux établissements : bien que les établissements soient des équipements de proximité, l’accessibilité est très différenciée en fonction des territoires. Le second article examine les phénomènes de changement de département à l’entrée en institution, montrant que ce sont des migrations complexes qui peuvent être guidées par des choix personnels ou familiaux, par des contraintes liées à l’état de santé des personnes âgées ou à l’offre d’accueil.

* Melina RAMOS-GORAND est doctorante en géographie, sous la direction de Jeanne-Marie AMAT-ROZE, professeure des universités émérite, Lab’Urba EA 3482 Université Paris-Est Créteil (UPEC).

Référence : Melina Ramos-Gorand, 2013, « Accessibilité de l’offre en établissements d’hébergement pour personnes âgées : enjeux territoriaux », Dossier Solidarité Santé n°36, Drees, janvier.

Mots-clés : établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA), logement-foyer, maison de retraite, unité de soins de longue durée (USLD), personne âgée, dépendance, territoire, migration, accessibilité.