Retraites : les femmes perçoivent une pension inférieure de 26 % à celle des hommes en 2012

Retraites : les femmes perçoivent une pension inférieure de 26 % à celle des hommes en 2012 {JPEG} Fin 2012, 15,3 millions de personnes vivant en France ou à l’étranger perçoivent une pension de droit direct de 1 282 euros bruts en moyenne par mois, acquise en contrepartie de leur activité professionnelle passée. En raison notamment des carrières plus favorables des nouveaux retraités, cette pension moyenne s’est accrue de 2,4 % en quatre ans en euros constants. Depuis 2008, le nombre de retraités a également augmenté de près d’un million.

Avec 967 euros bruts par mois en moyenne, la pension de droit direct des femmes est inférieure de 40 % en moyenne à celle des hommes (1 617 euros). Les écarts se réduisent cependant au fil des générations, du fait de l’amélioration des carrières féminines. La prise en compte des avantages accessoires, de la réversion et du minimum vieillesse, réduit les écarts de pension entre les hommes et les femmes. Au final, les femmes perçoivent une pension inférieure de 26 %.

Les anciens fonctionnaires civils d’État, les retraités qui travaillaient au sein des régimes spéciaux ou exerçaient une profession libérale reçoivent des retraites plus élevées. En effet, les cotisants à ces régimes sont davantage qualifiés et plus souvent cadres que les salariés du privé, les commerçants ou les artisans.

Référence : Christel Collin, 2015, « Retraites : les femmes perçoivent une pension inférieure de 26 % à celle des hommes en 2012 », Études et Résultats, n°904, Drees, Janvier.