Retraites : le recul de l’âge minimal a peu d’effet sur les motivations de départ

Retraites : le recul de l'âge minimal a peu d'effet sur les motivations de départ {GIF} Les nouveaux retraités du régime général ont en moyenne 62 ans lorsqu’ils liquident leur pension, entre juillet 2012 et juin 2013. Le recul de l’âge légal d’ouverture des droits entraîne une augmentation de 7 mois de l’âge moyen de liquidation par rapport à celui des retraités partis deux ans plus tôt.

Les nouveaux retraités ont été interrogés en 2014 sur leurs motivations de départ et sur leur connaissance des dispositifs. Le recul de l’âge légal d’ouverture des droits a un effet très limité sur ces motivations. Comme dans les enquêtes de 2010 et 2012, les trois quarts d’entre eux partent dès qu’ils en ont la possibilité parce qu’ils ont atteint le taux plein ou l’âge légal, ou encore parce qu’ils souhaitent profiter de la retraite le plus longtemps possible.

Comme en 2012, huit nouveaux retraités sur dix ont le sentiment d’avoir été bien informés sur leurs droits, mais ils manquent de connaissances précises sur la durée requise pour bénéficier du taux plein et sur certains dispositifs.

Référence : Nadine Barthélemy, Alessandra Di Porto et Julien Samak, 2015, « Retraites : le recul de l’âge minimal a peu d’effet sur les motivations de départ », Études et Résultats, n°902, Drees, Janvier.