Minima sociaux : la hausse du nombre d’allocataires s’accélère en 2012

Minima sociaux : la hausse du nombre d'allocataires s'accélère en 2012 {JPEG} Fin 2012, 3,8 millions de personnes perçoivent l’un des neuf minima sociaux, un nombre en hausse de 4,4 % en un an (après environ +2,5 % en 2010 et 2011). C’est la plus forte progression, depuis près de vingt ans, après l’augmentation de 6,2 % en 2009.

Cette évolution repose, pour l’essentiel, sur la croissance de 6,2 % du nombre de bénéficiaires de la partie socle du revenu de solidarité active (RSA) et, à un degré moindre, sur celle de 11,2 % des effectifs de l’allocation de solidarité spécifique (ASS). Ces deux hausses, qui contribuent à hauteur de 3,8 points (sur celle constatée de 4,4 %) à l’augmentation du nombre de bénéficiaires de minima sociaux, s’expliquent par une conjoncture économique et un marché du travail défavorables depuis la mi-2011.

La baisse du nombre d’allocataires du minimum vieillesse se poursuit. Depuis 2011, l’augmentation résultant du plan de revalorisation de la prestation est plus que compensée par la diminution liée au recul de l’âge minimum de départ à la retraite. Quant au nombre de bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), il continue de progresser à un rythme soutenu (+4,2 %), sous l’impulsion du plan de revalorisation sur cinq ans engagé en 2008.

Avec les conjoints et les enfants à charge, 10,4 % de la population française sont couverts par les minima sociaux.

Référence : Mathieu Calvo, 2014, « Minima sociaux : la hausse du nombre d’allocataires s’accélère en 2012 », Études et Résultats, n°883, Drees, juin.