Minima sociaux : la croissance soutenue du nombre d’allocataires s’atténue en 2014

GIFAu 31 décembre 2014, 4,13 millions d’allocataires perçoivent l’un des neuf minima sociaux existant en France, soit une hausse de 2,7 % en un an. Cette dernière marque un ralentissement après deux années de croissance à près de 4,5 % par an.

Cette décélération est liée à la moindre dégradation du marché du travail depuis la mi-2013. Elle reflète notamment la moindre hausse du nombre d’allocataires des deux minima les plus sensibles à la situation du marché du travail : le volet socle du revenu de solidarité active (RSA socle) et l’allocation de solidarité spécifique (ASS). Toutefois, la croissance annuelle du nombre d’allocataires de ces deux minima demeure élevée : +4,8 % pour le RSA socle en 2014 (contre +7,4 % en 2013) et +4,2 % pour l’ASS (contre +10,3 %).

Les effectifs de l’allocation aux adultes handicapés augmentent mais continuent leur décélération (+1,8 %). La baisse du nombre d’allocataires du minimum vieillesse se poursuit (-0,7 %).

En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, 7,4 millions de personnes, soit 11,1 % de la population française, sont couvertes par les minima sociaux.

Mathieu Calvo (DREES), 2016, « Minima sociaux : la croissance soutenue du nombre d’allocataires s’atténue en 2014 », Études et Résultats, n°964, Drees, Juin.