Les trois premières années de carrière des diplômés de formations sociales en 2007

Cette étude analyse les débuts de carrière des diplômés des professions du secteur social de la génération 2007.

Temps d'accès au premier emploi {GIF}Les sortants diplômés de formations sociales de niveau III (équivalent à un bac + 2) ou de niveau IV (équivalent au baccalauréat) sont majoritairement des femmes. Leur insertion professionnelle est plus rapide et plus stable que celle des diplômés de niveau équivalent. Près de 90 % d’entre eux ont trouvé un emploi en moins de trois mois et 40 % ont occupé au moins deux ans un premier emploi, alors qu’un tiers seulement des autres diplômés sont dans ce cas. Ces premiers emplois sont toutefois de plus courte durée que pour les diplômés de la génération 2004.

Peu exposés au chômage ou à l’inactivité, huit sortants de formations sociales sur dix occupent un emploi à durée indéterminée trois ans après l’obtention de leur diplôme.

Le salaire médian des sortants de formations sociales s’établit au premier emploi à 1 300 euros pour les diplômés de niveau III et à 1 260 euros pour les diplômés de niveau IV, il est un peu plus élevé que celui des sortants diplômés de niveau équivalent.

La progression des salaires, entre le premier emploi et trois ans après la sortie du système éducatif, est cependant moins importante pour les professions du secteur social que pour les autres sortants de même niveau.

Référence : Sandra Nahon, 2012, « Les trois premières années de carrière des diplômés de formations sociales en 2007 », Études et résultats, n°818, Drees, octobre.

Mots clefs : formation initiale, professions sociales, diplôme, emploi, salaire