Les revenus d’activité des médecins libéraux : le poids des dépassements

Cette étude est extraite du rapport Comptes nationaux de la santé 2011

En 2008, les revenus d’activité des médecins libéraux varient du simple au double selon les spécialités. Si ces écarts s’expliquent par des différences dans les tarifs de base et les quantités des actes pratiqués, ils tiennent aussi au poids des dépassements d’honoraires dans certaines spécialités.

En haut de l’échelle des revenus, les dépassements sont relativement forts chez les médecins de secteur 2. Les plus hauts revenus se caractérisent ainsi par une activité très intense, combinée à une pratique particulièrement importante d’actes techniques – en général plus rémunérateurs que les actes cliniques – et par des dépassements élevés.

Référence : Vanessa Bellamy, Fanny Mikol, 2012, « Les revenus d’activités des médecins libéraux : le poids des dépassements », Études et résultats, n°811, Drees, septembre.

Mots clefs : revenus d’activité, médecins libéraux, dépassements