Les principaux métiers des salariés bénéficiaires des minima sociaux

GIFAu 31 décembre 2013, 14 % des bénéficiaires de minima sociaux ont un emploi salarié. Parmi eux, deux sur cinq sont en contrat à durée indéterminée (CDI) et 8 % bénéficient d’un emploi aidé.

Les salariés percevant l’allocation aux adultes handicapés (AAH) travaillent, pour deux tiers d’entre eux, à temps complet, principalement dans les établissements et services d’aide par le travail (ESAT). À l’inverse, seul un tiers des salariés bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) socle et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) travaillent à temps complet. Du fait notamment de la forte part des ouvriers et des employés (90 % au total) parmi les bénéficiaires de minima sociaux salariés, le salaire horaire médian des bénéficiaires de minima sociaux salariés en milieu ordinaire est inférieur de près de 3 euros à celui de l’ensemble des salariés (8 euros contre 11 euros net par heure).

Les salariés bénéficiaires du RSA socle et de l’ASS sont surreprésentés parmi les salariés de particuliers employeurs et des associations. En revanche, ils exercent moins souvent dans la fonction publique. Ils sont ainsi plus souvent salariés en tant que personnels domestiques ou dans le secteur de la santé et de l’action sociale.

Référence : Nathan Rémila (DREES), 2017, « Les principaux métiers des salariés des bénéficaires des minima sociaux », Études et Résultats, n°994, Drees, février.