Les hospitalisations après passage aux urgences moins nombreuses dans le secteur privé

GIFMardi 11 juin 2013, un quart des passages aux urgences de patients âgés de 15 ans et plus se poursuivent par une hospitalisation dans un autre service. La décision d’hospitalisation se fonde principalement sur l’état de santé des patients : le motif de recours aux urgences, la gravité associée au diagnostic, la présence de pathologies au long cours, l’avancée en âge.

D’autres facteurs, comme l’éloignement important des urgences, sont associés à une fréquence plus élevée de décision d’hospitalisation : un tiers des patients pris en charge à plus de 20 km de leur domicile sont hospitalisés. Le taux d’hospitalisation depuis les urgences apparaît moins élevé dans les établissements de santé privés à but lucratif (15 %) que dans les établissements de santé publics (26 %).

Cet écart est réduit de 7 points par une modélisation prenant en compte l’ensemble des informations disponibles dans l’enquête sur les urgences hospitalières. Deux pistes d’explications, liées à des différences de recours des patients ou des différences de fonctionnement des établissements, concourent à l’écart qui persiste (4 points), sans qu’il soit possible de les quantifier dans l’enquête.

Référence : Layla Ricroch et Albert Vuagnat (DREES), 2017, « Les hospitalisations après passage aux urgences moins nombreuses dans le secteur privé », Études et Résultats, n°997, Drees, février.