Les dépenses d’aide sociale départementale en 2012

Les dépenses d'aide sociale départementale en 2012 {PNG} En 2012, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils généraux s’élèvent à 32,6 milliards d’euros en France, dont 30,8 milliards en France métropolitaine, soit une hausse en euros constants de 1,2 % par rapport à 2011 et de 12,5 % depuis 2008.

Avec 7,8 milliards d’euros en France métropolitaine, les dépenses nettes liées au revenu de solidarité active (RSA) socle et au RSA socle majoré, aux contrats uniques d’insertion et aux anciens dispositifs du revenu minimum d’insertion représentent 28 % des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale. Entre 2011 et 2012, elles augmentent de 1,5 % en euros constants.

L’aide sociale aux personnes âgées et l’aide sociale à l’enfance représentent chacune un quart des quatre grands postes de dépenses. Les dépenses nettes d’aide sociale à l’enfance ont atteint 6,9 milliards d’euros en 2012, soit 1,6 % de plus qu’en 2011 en euros constants, en lien avec la hausse du nombre de bénéficiaires (+2,2 %).

Les dépenses nettes destinées aux personnes âgées sont restées quasiment stables durant la même période. Elles s’élèvent aussi à 6,9 milliards d’euros en 2012, dont une large part est dédiée au financement de l’allocation personnalisée d’autonomie.

Enfin, les 22 % restants sont consacrés aux dépenses nettes d’aide sociale à destination des personnes handicapées (6,1 milliards d’euros). Celles-ci ralentissent en 2012 : +2,3 % en euros constants contre +4,6 % en moyenne annuelle depuis 2008.

Référence : Elise Amar, 2014, « Les dépenses d’aide sociale départementale en 2012 », Etudes et résultats, n°870, Drees, février.

Mots-clefs : Départements, dépenses, aide sociale à l’enfance, aide sociale aux personnes handicapées, aide sociale aux personnes âgées, aide sociale liée au RSA, au RMI et à l’insertion