Les dépenses d’aide sociale départementale en 2011

Les dépenses d'aide sociale départementale en 2011 {GIF}En 2011, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils généraux s’élèvent à 31,3 milliards d’euros en France, dont 29,7 milliards en France métropolitaine, soit une hausse en euros constants de 0,7 % par rapport à 2010 et de 12 % depuis 2007.

Avec 7,5 milliards d’euros en France métropolitaine, les dépenses nettes liées aux RSA « socle » et « socle majoré », aux contrats uniques d’insertion et aux anciens dispositifs du RMI représentent 28 % des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale. Entre 2010 et 2011, elles augmentent de 0,2 % en euros constants.

Les dépenses nettes destinées aux personnes âgées, deuxième poste de dépenses, sont restées stables en euros constants durant la même période. Ces dépenses s’élèvent à 6,8 milliards d’euros en 2011.

Les dépenses nettes d’aide sociale à l’enfance, dont près de la moitié correspondent aux placements en établissements, ont atteint 6,7 milliards d’euros, soit un demi-point de plus qu’en 2010 en euros constants, en lien avec la hausse du nombre de bénéficiaires (+1,5 %). Ces deux secteurs représentent chacun un quart des quatre grands postes de dépenses.

Enfin, les 22 % restants sont consacrés aux dépenses nettes d’aide sociale en faveur des personnes handicapées qui ont augmenté en 2011 de 3,9 % en euros constants, pour s’établir à 5,8 milliards d’euros. Elles ont été principalement soutenues par la forte progression des dépenses relatives à la prestation de compensation du handicap (+11 %).

Référence : I. LEROUX, 2013, « Les dépenses d’aide sociale départementale en 2011 » n° 835, mars

Mots-clefs : RSA, RMI, aide sociale, insertion