Les Comptes nationaux de la santé en 2011

Évolution des principaux postes de la CSBM {GIF}Le montant des dépenses courantes de santé s’élève à 240 milliards d’euros en 2011, soit 12 % du produit intérieur brut (PIB). La consommation de soins et de biens médicaux (CSBM), qui en représente les trois quarts, atteint pour sa part 180 milliards d’euros. Elle progresse en valeur un peu plus rapidement que l’année précédente (+2,7 % en 2011 après +2,5 % en 2010), mais à un rythme moins soutenu qu’en 2009 (+3,3 %). Sa part dans le PIB est de 9 % après 9,1 % en 2010.

En volume, la CSBM a augmenté de 2,8 % en 2011, tout comme en 2010. Le prix moyen de la CSBM recule légèrement pour la deuxième année consécutive : -0,1 % en 2011 après -0,3 % en 2010. La diminution du prix des soins hospitaliers et de celui des médicaments a en effet compensé la hausse du prix des soins de ville.

En 2011, la part de la CSBM financée par la Sécurité sociale est de 75,5 %, celle prise en charge par les organismes complémentaires est de 13,7 %. Le reste à charge des ménages s’établit, quant à lui, à 9,6 % depuis 2009.

Voir aussi :
- Marie-Anne Le Garrec, Marion Bouvet, Malik Koubi, 2012, « Comptes nationaux de la santé 2011 », Document de travail, Série Statistiques, n°172, Drees, septembre.

Référence : Marie-Anne Le Garrec, Marion Bouvet, Malik Koubi, 2012, « Les Comptes de la santé en 2011 », Études et résultats, n°809, Drees, septembre.

Mots-clés  : dépenses de santé, comptes de la santé, consommation médicale, CSBM (consommation de soins et de biens médicaux), médicaments, soins ambulatoires, hôpital, reste à charge