Les affectations des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2012

Les affectations des étudiants en médecine à l'issue des épreuves classantes nationales en 2012 {GIF}À l’issue des épreuves classantes nationales (ECN) de 2012, 7 207 étudiants sont entrés pour la première fois en troisième cycle des études médicales. Parmi la liste de postes ouverts par spécialité et par subdivision territoriale établie par les pouvoirs publics, 97 % ont été pourvus, au lieu de 90 % environ les années précédentes, à la faveur notamment d’une réforme adoptée en 2011 visant à réduire le taux d’inadéquation à l’issue des ECN. Seuls 251 postes sont restés vacants en 2012, contre 685 en 2011. En médecine générale, 95 % des postes ouverts ont été pourvus, contre 84 % en 2011.

Compte tenu de leur classement à l’issue des épreuves, 35 % des étudiants ont le choix entre les 30 spécialités offertes, plus de la moitié entre 22 spécialités, et tous entre les 4 spécialités pour lesquelles des postes sont restés vacants : la médecine générale, la médecine du travail, la santé publique et, pour la première fois depuis 2004, la psychiatrie.

La mobilité géographique continue d’être importante : plus de la moitié des étudiants changent de subdivision de formation à l’entrée en troisième cycle. Les deux tiers d’entre eux le font par choix, puisqu’ils auraient pu sélectionner la même spécialité dans leur subdivision d’origine.

Référence : Pascal GODEFROY, Odile ROMAIN, Séverine BUISINE et Pierre LAURENT, 2013, « Les affectations des étudiants en médecine à l’issue des épreuves classantes nationales en 2012 », Études et résultats, n° 852, Drees, septembre.

Mots-clefs : médecin, étudiant, examen national classant