Le taux de remplacement du salaire par la retraite diminue au fil des générations

er926_Une {GIF}Pour les retraités de droit direct de la génération 1946, le taux de remplacement médian du salaire net moyen de fin de carrière par la retraite s’élève à 74,0 % pour les hommes et 72,5 % pour les femmes. Il est respectivement de 75,0 % et de 74,7 % pour les personnes ayant effectué une carrière complète. La dispersion de ces taux est marquée. Ainsi, 10 % des retraités perçoivent une pension correspondant à moins de 53,4 % de leur salaire net moyen de fin de carrière, tandis que 10 % d’entre eux reçoivent une pension supérieure à 92,5 % de leur salaire net moyen de fin de carrière.

Le taux de remplacement diminue, en général, avec le salaire. Pour les salaires inférieurs à 3 000 euros nets mensuels, les hommes ont des taux de remplacement médians plus élevés que les femmes. Pour les salaires plus élevés, leurs taux de remplacement sont très proches.

Les anciens salariés du privé de la génération 1946 bénéficient de taux de remplacement légèrement plus élevés que les anciens salariés du public.

Au fil des générations (de 1936 à 1946), les taux de remplacement médians diminuent plus fortement dans le public (-7,3 points) que dans le privé (-3,4 points).

Référence : Hady Senghor, 2015, « Le taux de remplacement du salaire par la retraite diminue au fil des générations », Études et Résultats, n°926, Drees, Juillet.