Le fonds d’aide aux jeunes en 2015

JPEGLe fonds d’aide aux jeunes est une aide départementale de dernier recours destinée à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.

Le fonds octroie principalement des aides financières individuelles, dont le montant moyen s’élève à 193 euros. En 2015, près de 91 000 jeunes de 18 à 25 ans en grande difficulté sociale ont bénéficié de ces aides individuelles. Versées à titre subsidiaire, la moitié des aides individuelles ont une finalité alimentaire. Le fonds est aussi sollicité pour des aides au transport ou à la formation. Par ailleurs, près d’une aide sur cinq est allouée en urgence.

67 % des aides sont accordés à des jeunes qui ne sont ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation, 66 % à des jeunes sans ressources financières et 39 % à des jeunes en situation incertaine vis-à-vis du logement.

Le fonds d’aide aux jeunes finance également des actions collectives dans une quarantaine de départements. Il s’agit principalement d’aides à l’insertion ou au logement. Enfin, les ressources du fonds alimentent, dans un quart des départements, d’autres fonds ou organismes oeuvrant pour les jeunes.

En 2015, 36 millions d’euros ont été dépensés sur les 41 millions d’euros du budget global du fonds, financé pour l’essentiel par les conseils départementaux.

Référence : Louis Kuhn (DREES), 2017, « Le fonds d’aide aux jeunes en 2015 », Études et Résultats, n°996, Drees, février.