La croissance du nombre d’allocataires du RSA diminue mais reste élevée

JPEGEn juin 2015, le revenu de solidarité active (RSA) est versé par les caisses d’allocations familiales à 2 475 000 foyers allocataires en France. Les revalorisations de septembre 2013 et 2014 du barème du RSA, prévues par le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, ont permis à 1,4 % d’entre eux, soit 34 400 foyers, d’en bénéficier.

Le rythme de croissance annuelle du nombre d’allocataires poursuit son ralentissement mais demeure élevé : +4,7 % entre juin 2014 et juin 2015, contre +6 % entre juin 2013 et juin 2014. Ce ralentissement provient, pour l’essentiel, d’une moindre hausse du nombre d’allocataires percevant uniquement le RSA socle. Déjà soutenue, l’augmentation du nombre d’allocataires ne recevant que le RSA activité s’affermit. Celle du nombre d’allocataires cumulant RSA socle et RSA activité reste très dynamique, en grande partie grâce aux revalorisations de septembre 2013 et 2014.

Le renouvellement de la population des allocataires du RSA est de l’ordre de 10 % chaque trimestre. Les allocataires entrés par le RSA activité seul sortent plus fréquemment du RSA que ceux entrés par le RSA socle.

Référence : Aurélien d’Isanto (DREES) et Vincent Reduron (CNAF), 2016, « La croissance du nombre d’allocataires du RSA diminue mais reste élevée », Études et Résultats, n°956, Drees, mars.