L’accessibilité potentielle localisée (APL) : une nouvelle mesure de l’accessibilité aux médecins généralistes libéraux

Muriel BARLET (DREES), Magali COLDEFY (IRDES), Clémentine COLLIN (DREES), Véronique LUCAS-GABRIELLI (IRDES)

Cette étude propose un indicateur original et enrichi de mesure de l’accessibilité spatiale aux soins, appliqué ici aux médecins généralistes libéraux. Cet indicateur, l’accessibilité potentielle localisée (APL), tient compte du niveau d’activité des médecins pour mesurer l’offre et du taux de recours différencié par âge des habitants pour mesurer la demande. Il s’agit d’un indicateur local, calculé au niveau de chaque commune mais qui considère également l’offre de médecins et la demande des communes environnantes.

L’indicateur d’accessibilité potentielle localisée aux médecins généralistes libéraux présente une plus grande variabilité que les indicateurs d’accessibilité habituellement utilisés (temps d’accès, densité par bassin de vie…). En 2010, l’APL est, en moyenne, de 71 équivalents temps plein (ETP) de médecins généralistes libéraux pour 100 000 habitants en France, mais elle est inférieure à 31 ETP pour 100 000 habitants pour les 5 % d’habitants ayant l’accessibilité la plus faible et supérieure à 111 pour les 5 % d’habitants ayant l’accessibilité la plus élevée.

L’APL aux médecins généralistes libéraux est, en moyenne, plus élevée pour les habitants des communes urbaines. Au sein de ces communes, les habitants des moyens ou petits pôles ont une meilleure accessibilité (81 ETP pour 100 000 habitants) que ceux des grands pôles (75 ETP pour 100 000 habitants). Au sein des communes rurales, les communes rurales isolées ont une accessibilité plus élevée (63 ETP pour 100 000 habitants) que les communes rurales situées en périphérie des pôles (52 ETP pour 100 000 habitants).

- 

pdf Etudes et résultats n° 795 : L’accessibilité potentielle localisée (APL) : une (...) Téléchargement (3.4 Mo)

- L’indicateur d’APL est disponible pour les professionnels de santé libéraux de premier recours ou en accès direct sur le site. Cliquez ici.