Dépenses d’aide sociale départementale : une croissance toujours soutenue par le RSA en 2015

JPEGEn 2015, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils départementaux s’élèvent à 36,1 milliards d’euros, soit une hausse de 2 % en euros constants par rapport à 2014 et de 11 % depuis 2011.

Parmi ces dépenses, 11,3 milliards d’euros sont consacrés aux dépenses nettes liées à la partie « socle » du revenu de solidarité active (RSA), au RSA socle majoré et aux contrats uniques d’insertion. Ces dépenses augmentent de 6 % en euros constants par rapport à 2014. Elles constituent près d’un tiers des dépenses consacrées aux quatre principales catégories d’aide sociale.

L’aide sociale à l’enfance et celle aux personnes âgées en représentent respectivement 23 % et 21 %. Les dépenses dans ces deux secteurs connaissent une croissance modérée en 2015 : respectivement 2 % et 1 % en euros constants en un an.

Enfin, les 22 % restants concernent les dépenses nettes d’aide sociale destinées aux personnes handicapées (7,3 milliards d’euros), en hausse de 3 % en un an et de 12 % au cours des cinq dernières années.

Élise Amar (DREES), 2017, « Dépenses d’aide sociale départementale : une croissance toujours soutenue par le RSA en 2015 », Études et Résultats, n°991, Drees, janvier.