Étude de faisabilité sur la diversité des pratiques en psychiatrie

Co-édition Drees/Irdes

Malgré des sources riches et de mieux en mieux renseignées, la production de connaissances sur les populations suivies en psychiatrie bute encore sur la complexité d’utilisation des données. Cette étude vise à vérifier dans quelle mesure les sources de données actuelles - la Statistique annuelle des établissements (SAE), mais également les plus récentes, le Recueil d’informations médicalisées en psychiatrie (Rim-P) et les rapports d’activité de psychiatrie (RAPSY) - permettent l’analyse de la diversité des pratiques en psychiatrie. Cette étude de faisabilité porte ainsi sur deux pathologies traceuses, la dépression et la schizophrénie, pathologies majeures dans la prise en charge psychiatrique. Elle mobilise les données du Rim-P 2010.

Après un rapide panorama de l’état des connaissances en matière de variabilité des pratiques, nous présentons le Rim-P, ses concepts et définitions, et étudions son exhaustivité et la qualité du chaînage des séjours et actes pour un même patient. Nous faisons ensuite le point sur l’identification possible des patients pris en charge pour troubles dépressifs et schizophréniques à travers l’analyse de leurs épisodes et parcours de soins, ainsi que sur les limites et biais du Rim-P pour observer les disparités des prises en charge. Enfin, nous suggérons des pistes d’analyse des disparités des pratiques en psychiatrie en proposant des indicateurs mobilisables, des échelles d’analyse pertinentes ainsi que des facteurs potentiellement explicatifs de ces disparités.

Référence : Magali COLDEFY, Clément NESTRIGUE et Zeynep OR, 2012, « Étude de faisabilité sur la diversité des pratiques en psychiatrie », Document de travail, Série sources et méthodes, n°38, Drees, novembre.

Mots clés : psychiatrie, système d’information, Rim-P, variabilité