L’Accessibilité potentielle localisée (APL) : une nouvelle mesure de l’accessibilité aux soins appliquée aux médecins généralistes libéraux en France

Cette publication est co-éditée avec l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes)

Les soins de premiers recours jouent un rôle essentiel sur la santé de la population. En France, bien que la densité médicale soit l’une des plus élevées d’Europe, l’accessibilité aux soins est aujourd’hui un enjeu majeur des politiques de santé, du fait du rôle important accordé au médecin généraliste, de l’existence de disparités spatiales de l’offre de soins et des tendances démographiques à la baisse du nombre de médecins sur le court terme ainsi que des fortes attentes d’une population vieillissante aux besoins de soins élevés et à la mobilité réduite.

Dans cette recherche, nous nous intéressons à la mesure de l’accessibilité spatiale au médecin généraliste. Profitant des récents développements en géographie de la santé sur les soins de premiers recours, nous proposons de construire un indicateur permettant de considérer simultanément l’offre, la demande de soins et l’accès aux soins, en nous appuyant sur la méthode du « Two-step floating catchment area » développée dans quelques pays anglophones. Nous l’adaptons ici au contexte des soins français et proposons quelques pistes d’amélioration dans trois dimensions principales : i) la définition et la quantification de l’offre de soins, ii) l’intégration du besoin de soins du côté de la demande, iii) une définition plus précise de l’interaction entre l’offre et la demande. Au final, l’indicateur d’Accessibilité potentielle localisée (APL) propose une approche renouvelée et améliorée de l’accès aux médecins généralistes libéraux, prenant en compte l’offre et la demande de soins à l’échelle de la commune. L’APL répond ainsi aux principales critiques faites aux indicateurs usuels d’accessibilité aux soins tout en restant relativement aisée à calculer dans la mesure où elle mobilise des données facilement disponibles. L’APL s’interprète comme une densité et constitue ainsi un outil complémentaire utile à l’observation et au pilotage de l’organisation des soins à un niveau local.

- L’indicateur d’APL est disponible pour les professionnels de santé libéraux de premier recours ou en accès direct sur le site. Cliquez ici.

Référence : Muriel Barlet, Magali Coldefy, Clémentine Collin, Véronique Lucas-Gabrielli, 2012, « L’Accessibilité potentielle localisée (APL) : une nouvelle mesure de l’accessibilité aux soins appliquée aux médecins généralistes libéraux en France », Document de travail, Série Études et recherche, n°124, Drees, décembre.

Mots clés : soins primaires, accessibilité, France, médecins généralistes, accès aux soins, densité, distance, géographie de la santé.