L’enquête « Motivations de départ à la retraite »

Présentation de l’enquête

L’enquête « Motivations de départ à la retraite » a été mise en place en vue d’analyser périodiquement les comportements de départ à la retraite des assurés. Elle a plus précisément pour objectif d’identifier les motivations de départ à la retraite des personnes récemment parties à la retraite, et notamment celles qui ne sont pas connues grâce aux sources administratives : déterminants d’ordre financier, liés aux conditions de travail, à l’état de santé, à la situation du conjoint, à des projets professionnels ou personnels, etc. L’enquête a aussi pour objectif de déterminer le niveau de connaissance des assurés de certains dispositifs institutionnels comme le taux plein, le nombre de trimestres à valider, la décote, la surcote, le cumul emploi et retraite, etc.

L’enquête « Motivations de départ à la retraite » est le fruit d’une collaboration entre la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), le secrétariat général du Conseil d’orientation des retraites (COR), la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et la direction de la Sécurité sociale (DSS). Parallèlement à la 3ème vague, des enquêtes similaires ont été mises en place sur le champ des nouveaux retraités de la fonction publique en collaboration avec le service des retraites de l’État (SRE) et la Caisse des dépôts (CDC). La 4ème vague de l’enquête verra la fusion de ces différentes enquêtes ; elle sera en outre réalisée avec la collaboration de l’Agirc-Arrco.

Historique de l’enquête

La 1ère vague de l’enquête « Motivation de départ à la retraite a été réalisée en 2010, et portait sur les assurés partis à la retraite entre juillet 2008 et juin 2009. L’enquête a été reconduite en 2012 (départs à la retraite entre juillet 2010 et juin 2011) et 2014 (départs à la retraite entre juillet 2012 et juin 2013).

À partir de la 4ème vague, prévue en 2017, celle-ci deviendra une enquête triennale.

Champ de l’enquête et description de l’échantillon

Pour la troisième vague de l’enquête, 3 194 personnes ont été interrogées par téléphone en avril 2014 parmi les 522 000 nouveaux retraités résidant en France et ayant liquidé leur retraite de droit direct au régime général (CNAV) entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2013. Ils ont été sollicités sur leurs motivations de départ et sur leur connaissance des dispositifs.

Pour ce qui concerne les échantillons supplémentaires de nouveaux retraités de la fonction publique (retraités de la CNRACL et du Services des retraites de l’État – SRE), 1 222 anciens fonctionnaires de l’État (affiliés au SRE) et 1 202 anciens fonctionnaires territoriaux ou hospitaliers (affiliés à la CNRACL) ont été interrogés. Le champ de ces échantillons est celui des anciens fonctionnaires qui ont liquidé leurs droits à 50 ans ou après. Il exclut les anciens fonctionnaires ayant cessé leur activité avant 50 ans, pour lesquelles la notion de « motivation de départ à la retraite » a peu de sens. Plus précisément, le champ exclut les militaires qui ont liquidé leurs droits avant cet âge et qui reprennent souvent une seconde carrière dans le privé par la suite. Sont également exclus les anciens fonctionnaires devenus invalides avant d’avoir atteint leur âge d’ouverture des droits à la retraite et d’autres sortis de l’emploi avant 50 ans – le plus souvent dans le cadre de congés maladie.
La constitution des échantillons de l’enquête ne tient pas compte des nouveaux retraités des régimes de non-salariés (agriculteurs, professions libérales, artisans ou commerçants) ni des régimes spéciaux de salariés (régimes de la SNCF, des marins, etc.) Cependant, ces nouveaux retraités sont en grande partie également interrogés dans le cadre de l’enquête, car la plupart d’entre eux ont effectué une partie de leur carrière au régime général ou dans la fonction publique, et sont donc nouveaux retraités des régimes enquêtés. Sur la base de la génération née en 1946, 88 % de l’ensemble des retraités, tous régimes confondus, perçoivent une pension de la CNAV, et 96 % perçoivent au moins soit une pension de la CNAV, soit une pension d’un régime de la fonction publique.

Les modalités de tirage de l’échantillon et les pondérations effectuées sur les résultats veillent à respecter la représentativité des personnes interrogées par rapport au champ de l’enquête, notamment sur le plan de leur situation au moment du départ : âge par rapport à l’âge légal d’ouverture des droits, statut d’activité à la veille du départ à la retraite, situation vis-à-vis du taux plein, et, pour les anciens fonctionnaires uniquement, catégorie (active, sédentaire ou militaire).

La 3ème vague de l’enquête « Motivations de départ à la retraite » porte sur une partie des nouveaux retraités concernés par le relèvement des âges légaux, instauré par la réforme de 2010, entré en vigueur à partir du 1er juillet 2011, ainsi que par l’assouplissement des critères requis pour bénéficier d’une retraite anticipée pour carrière longue mis en place en novembre 2012 , contrairement aux vagues précédentes.

Questionnaires et thèmes abordés

La plupart des questions posées aux retraités sont identiques à celles déjà posées lors des deux premières vagues.

Celles-ci s’articulent en deux volets :

– des questions qui visent à obtenir le plus d’informations possibles sur la décision de partir à la retraite, mais aussi, symétriquement, sur la décision de prolonger sa carrière au-delà de l’âge minimum possible, pour les personnes qui sont partis plus tard que cet âge minimal. Une vingtaine de facteurs possibles (projets personnels, problèmes de santé, contraintes familiales, conditions de travail, incitations financières, etc.) sont passés en revue et les nouveaux retraités doivent indiquer l’influence de chacun de ces facteurs sur leur propre décision ;

– les nouveaux retraités sont ensuite interrogés sur leur connaissance des divers dispositifs (durées d’assurance, décote, surcote, cumul emploi-retraite, retraite progressive).

Un module a été ajouté en 2014, pour demander aux personnes interrogées comment elles évaluent leur situation à la retraite.

Les réponses à l’enquête sont par ailleurs enrichies par un appariement avec les données administratives dont disposent les caisses de retraite. Cet enrichissement permet de connaître de nombreuses informations, notamment le détail des éléments de calcul du montant de retraite (nombre de trimestres validés, salaires portés au compte, circonstance de liquidation…), mais aussi les caractéristiques des carrières des personnes ayant répondu à l’enquête (chronique annuelle des trimestres d’emploi, de chômage, de préretraite…) ou leur santé (par la connaissance des validations, en cours de carrière, de trimestres au titre de la maladie ou de l’invalidité).

Questionnaire téléphonique (CATI - collecte assistée par téléphone) - Vague 2010 – Vague 2012 – Vague 2014

Des entretiens par téléphone (CATI), de 15 minutes en moyenne, ont été réalisés auprès des retraités sélectionnés pour répondre au questionnaire

pdf Questionnaire – Vague 1 (février 2010) Téléchargement (161.1 ko)
pdf Questionnaire – Vague 2 (février 2012) Téléchargement (151.6 ko)
pdf Questionnaire Vague 3 (mars 2014) Téléchargement (162.4 ko)


Publications

DREES, 2016, Panorama - « Les retraités et les retraites » - Edition 2016,
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/recueils-ouvrages-et-rapports/recueils-annuels/panoramas-de-la-drees/article/les-retraites-et-les-retraites-edition-2016#Donnees

Dossiers Solidarité et Santé

Aubert P., Barthélemy N., Benallah S., 2012, « Le départ à la retraite : motivations et connaissances des droits », Dossiers Solidarité et Santé, DREES, n° 34, novembre.

Études et Résultats

Mélisande C., 2015, « Nouveaux retraités du régime général : des départs plus contraints pour les plus modestes », Études et Résultats, n°940, Drees, novembre.

Barthélemy N., Di Porto A. et Samak J., 2015, « Retraites : le recul de l’âge minimal a peu d’effet sur les motivations de départ », Études et Résultats, n°902, Drees, Janvier.

Barthélemy N., Mamache M., Benallah S., 2013, « Les motivations de départ à la retraite : stabilité entre 2010 et 2012 » Études et Résultats, DREES, n° 838, avril.

Benallah S., Aubert P., Barthélemy N., Cornu-Pauchet M., Samak J., 2011, « Les motivations de départ à la retraite » Études et Résultats, DREES, n° 745, janvier.

Publication extérieure

Conseil d’Orientation des Retraites, 2016, « Le rôle de l’information dans les comportements de départ à la retraite », document n°2 de la séance pleinière du COR du 6 juillet 2016.

Conseil d’Orientation des Retraites, 2016, « Les motivations de départ à la retraite dans les secteurs public et privé », extrait des actes du colloque du COR du 2 décembre 2015 (pages 73 à 82 des Actes).

P. Aubert, 2016, « Les motivations de départ à la retraite des salariés du privé et des fonctionnaires sédentaires : une comparaison », Retraite et société, 1/2016 (N° 73) , p.157-173.

P. Aubert, P. Le Meil et S. Leroy, 2015, « Les motivations de départs à la retraite des fonctionnaires » Questions Retraite & Solidarité, n°10, Caisse des Dépôts, janvier.

Données

Motivations de départ à la retraite et connaissance des dispositifs, par caractéristique

Contacts et accès aux données

Les données de l’enquête « Motivations de départ à la retraite » - vague 2014, sont accessibles auprès du Réseau Quételet :
https://www.cmh.ens.fr/greco/enquetes/XML/lil.php?lil=lil-0918

Pour toute information s’adresser à la boîte fonctionnelle suivante :
DREES-RETRAITES-ENQUETES@sante.gouv.fr