Suicide : connaître pour prévenir. Dimensions nationales, locales et associatives - 2e rapport / février 2016

JPEGAvec près de 10 000 décès par an et plus de 200 000 tentatives, les conduites suicidaires restent une préoccupation majeure en France. Face à ces chiffres préoccupants, l’Observatoire national du suicide, créé en 2013, poursuit sa réflexion pour mieux comprendre et prévenir ce fléau de santé publique.

Dans ce deuxième rapport, l’Observatoire s’attache à mettre en lumière les données et les actions de prévention, menées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics comme par les associations. Il fait aussi le point sur les connaissances récentes concernant le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le premier rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Paru en novembre 2014, le premier rapport avait établi un état des lieux des connaissances sur le suicide en décrivant les systèmes d’information, le programme national d’actions ainsi que les interventions auprès de populations spécifiques comme les personnes en milieu carcéral ou les agriculteurs. Il avait aussi permis d’identifier les zones d’ombre en matière de recherche, ce qui a conduit au lancement d’un appel à recherche en février 2015.

L’Observatoire national du suicide (ONS) a été installé en septembre 2013 par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, pour faire avancer, avec l’ensemble des acteurs concernés, la prévention du suicide dans toutes ses dimensions.

Avant-propos

L’Observatoire national du suicide, présidé par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, affiche deux ans et demi d’existence et publie son second rapport. Piloté par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) en partenariat avec l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’Observatoire regroupe tous les acteurs concernés par le suicide et sa prévention (chercheurs, ministères, professionnels de santé, caisses de sécurité sociale et associations). Sa composition plurielle lui permet de conduire des travaux transdisciplinaires, de confronter des points de vue complémentaires et de construire un dialogue très riche entre ses membres. L’Observatoire, régulièrement sollicité par des institutions et des personnes non membres, a ainsi trouvé sa place dans le paysage de la connaissance du suicide et de sa prévention.

Le premier rapport de l’Observatoire État des lieux des connaissances sur le suicide et perspectives de recherche, publié en novembre 2014, s’était attaché à décrire les systèmes d’information disponibles au niveau national permettant d’estimer le nombre de suicides et de tentatives de suicide en France. Il avait également proposé un état des lieux des actions de prévention évaluées comme efficaces pour réduire les comportements suicidaires, en France et à l’étranger et produit un état de la recherche en matière de suicide. Ce premier rapport avait enfin émis un certain nombre de recommandations pour l’amélioration du système de surveillance du suicide et l’approfondissement des connaissances.

Le présent rapport Suicide, connaître pour prévenir : Dimensions nationales, locales et associatives se situe dans la continuité du rapport précédent. Il propose tout d’abord une synthèse des réflexions et des travaux conduits par l’Observatoire au cours de l’année 2015. En particulier, il établit le bilan de l’appel à recherche, lancé par l’Institut de recherche en santé publique (IRESP) et financé par la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), la Direction générale de la santé (DGS) et la DREES. Cet appel, qui a connu un franc succès avec vingt-huit projets déposés, permet de soutenir cinq recherches portant sur différentes populations et s’appuyant sur diverses disciplines scientifiques.

Ouvrage

Ouvrage principal

pdf SUICIDE, Connaître pour prévenir : dimensions nationales, locales et (...) Téléchargement (15.9 Mo)


Syntèse


Dossiers

pdf Dossier 1 : facteurs de risque de suicide et de vulnérabilité au (...) Téléchargement (3.1 Mo)
pdf Dossier 2 : Données et actions des associations de prévention du suicide en (...) Téléchargement (297.5 ko)


Bilan des plans d’action

pdf Bilan des plans d’action Téléchargement (171.5 ko)


Données locales

pdf Données locales Téléchargement (2.8 Mo)


Fiches

pdf Fiche 1 : Données épidémiologiques sur les décès Téléchargement (130.2 ko)
pdf Fiche 2 : Effets période et génération mesurable dans les statistiques de (...) Téléchargement (342.9 ko)
pdf Fiche 3 : Relation entre hospitalisation en MCO pour tentative de suicide (...) Téléchargement (265.3 ko)
pdf Fiche 4 : Hospitalisations pour tentative de suicide en médecine et (...) Téléchargement (3.3 Mo)
pdf Fiche 5 : Tentatives de suicide et pensées suicidaires déclarées dans le (...) Téléchargement (176.2 ko)
pdf Fiche 6 : Prévalences et évolution des comportements suicidaires en France (...) Téléchargement (147 ko)
pdf Fiche 7 : Surveillance de la mortalité par suicide à l’échelle d’une entreprise (...) Téléchargement (104.6 ko)


Annexes


Ouvrages complémentaires

Ouvrages complémentaires

pdf Recueil numérique surendettement et suicide Téléchargement (1.5 Mo)
pdf Recueil numérique sur la thématique du suicide Téléchargement (1.2 Mo)

Contributeurs

Rapport réalisé sous la direction de Nathalie Fourcade et Franck von Lennep (DREES) et sous la coordination scientifique de Christine Chan-Chee, Claire Gourier-Fréry et Imane Khireddine-Medouni (InVS), Valérie Carrasco, Monique Carrière, Muriel Moisy et Valérie Ulrich (DREES)

Ce rapport a bénéficié de la collaboration de l’ensemble des membres de l’Observatoire national du suicide ainsi que des membres des groupes de travail « Surveillance épidémiologique » et « Axes de recherche ».

Contributeurs :

CépiDc (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès) : Mireille Eb, Grégoire Rey ;
CHU de Montpellier et Fondation FondaMental : Philippe Courtet ;
CRES (Centre de ressources en suicidologie) : Jean-Pierre Soubrier ;
DAP (Direction de l’administration pénitentiaire)
DGS (Direction générale de la santé) : Geneviève Castaing, Marie-Hélène Dechaux, Laure Salomé ;
DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) : Valérie Carrasco, Monique Carrière, Nathalie Fourcade, Christine Le Clainche, Muriel Moisy, Albert Vuagnat, Valérie Ulrich ;
FNORS (Fédération des observatoires régionaux de santé) : Hélène Martineau ;
INPES (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) : Laetitia Chareyre, Enguerrand du Roscoät, Maëlle Robert ;
Institut régional Jean Bergeret : Christine Vacquier, Jacques Védrinne ;
InVS (Institut de veille sanitaire) : Nathalie Beltzer, Christine Chan-Chee, Laurence Chérié-Challine, Virginie Gigonzac, Claire Gourier-Fréry, Imane Khireddine-Medouni, Frédéric Moisan, Louis-Marie Paget ;
IRESP (Institut de recherche en santé publique) : Claire-Isabelle Coquin, Mathilde Dalmier ;
Le Refuge  : Isabelle Chollet ;
MSA (Mutualité sociale agricole) : Nadia Berson, Colette Macquart, Veronique Maeght Lenormand, Mathias Tourne ;
PHARE Enfants-Parents : Thérèse Hannier ;
SOS Amitié  : Gilles Rivière ;
SOS Suicide Phénix : Magalie Gavend, Mario Galena ;
Suicide Écoute : Jean-Paul Baraille, Pascale Dupas ;
UNPS (Union nationale de la prévention du suicide) : Françoise Facy, Marc Fillatre.

Ont également collaboré :

DREES : Magali Beffy, Gwennaëlle Brilhault, Michèle Coste, Ghislaine Vertueux.